Les Dauphin N3 de la Marine nationale seront équipés du système optronique Euroflir 410 de Safran


À l’issue d’une compétition internationale, Héli-Union* a sélectionné les systèmes optroniques Euroflir 410 de nouvelle génération de Safran Electronics & Defense. Cette sélection s’inscrit dans le cadre du contrat passé fin 2019 par la Direction de la Maintenance Aéronautique (DMAé) au groupement composé de Héli-Union et Défense Conseil International (DCI)** pour la mise à disposition de douze Dauphin N3. Ces appareils, modifiés pour répondre aux besoins opérationnels de la Marine Nationale, permettront de remplacer les Alouette III.

L’Euroflir 410 de nouvelle génération apporte des performances d’observation inégalées, quelles que soient les conditions de visibilité, grâce notamment à l’intégration d’un télescope très longue distance et à une stabilisation très performante de la ligne de visée. Capables d’identifier l’immatriculation d’un bateau ou de détecter un naufragé à la mer à plusieurs kilomètres, les systèmes optroniques Euroflir 410 de nouvelle génération permettront aux forces aéronavales de renforcer leurs capacités opérationnelles et d’effectuer leurs missions de recherche et sauvetage en mer ou de surveillance de zones dans les situations les plus extrêmes. Ces systèmes de dernière génération embarquent des fonctions telles que le suivi automatique de cibles ou encore la recherche de naufragé par balayage de zones, qui permettent de réduire significativement la charge de l’opérateur.

À travers ce nouveau succès, Safran confirme sa position de leader technologique européen sur le segment particulièrement exigeant de l’optronique. Safran développe et produit en France les systèmes optroniques Euroflir. Le premier hélicoptère Dauphin N3 équipé d’une Euroflir 410 de nouvelle génération sera livré à l’été 2021.

———-

* Héli-Union : acteur majeur du soutien hélicoptère auprès de l’état français et opérateur Oil&Gas

** DCI : opérateur de référence du ministère des armées français pour le transfert du savoir-faire militaire français à l’international.

Previous D'une violence débridée à la force maîtrisée : une voie spirituelle
Next Assemblée nationale : audition du 29 avril de Joël Barre, délégué général pour l'armement

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.