mercredi 24 avril 2024

DIÊN BIÊN PHU : Journal de marche du 29 mars 1954

Nuit du 28 au 29 mars

Dans la nuit le VM poursuit ses travaux autour de HUGUETTE 7 près de DOMINIQUE 1 et 2 et sur la face nord et nord-est d’ELIANE 2. Pertes VM certaines par tirs mortiers. Tirs sur les travailleurs — et également mines — devant DOMINIQUE 7 par mortiers de 120 mm et 81 mm ainsi que canon de 75 mm de montagne VM. Patrouilles VM au contact de DOMINIQUE 7 toute la nuit.

À l’aube, exode des populations de Ban Kheo et Ban Long Tong vers le sud.

22 h 00

Les guetteurs de HUGUETTE 2 essuient des coups de feu.

22 h 40

Un blessé ami sur sonnettes du 1/4e RTM sur le mont Chauve se replie, remise ne place au lever du jours.

01 h 00

Lever de la lune.

Lundi 29 mars

Le Viet Minh continue ses travaux.

Au plus fort de la bataille, entre deux assauts et parmi le fracas des explosions, les Viets avec des haut-parleurs, haranguent les assiégés et les invitent à la désertion. Ils s’adressent surtout aux légionnaires dont ils connaissent l’esprit aventurier et aux troupes nord-africaines et africaines, peut-être plus sensibles aux arguments anti-colonialistes qu’ils emploient. Ils promettent la vie sauve aux déserteurs, des avantages matériels à ceux qui rejoindront leurs rangs et une libération rapide.

Ils encouragent également la rébellion et disent vouloir réserver un accueil particulièrement chaleureux à ceux qui, avant de déserter, auront retourné leurs armes contre leurs chefs colonialistes. Des tracts sont également jetés dans les points d’appui. Ces actions restent sans effet.

1er BEP : Implantation inchangée depuis fin décembre : PC – 2e et 3e Cie face ouest de CLAUDINE.

1re et 4e Cies en bordure de la rivière (emplacement qui deviendra PA JUNON).

10 h 30

Ouverture de la route d’ISABELLE sans contact, les éléments d’ouverture trouvent des mines anti personnel aux abords de la route. Un officier, le lieutenant SAINT-TILLIER, est blessé grièvement par une mine.

10 h 50

Rapport du 28 mars : L’opération du groupement BIGEARD a eu sur le moral de nos unités un excellent effet. Cependant l’étreinte VM autour de Diên Biên Phu reste très serrée en particulier au nord et à l’est où l’adversaire continue à travailler à ses organisations du terrain autour de HUGUETTE 7. HUGUETTE 7 harcelée au mortier au cours de la nuit.

On peut considérer que le régiment 88 de la 308 a subi de très lourdes pertes, d’une part par l’action du Groupement BIGEARD et de notre artillerie, d’autre part du fait de notre aviation dont l’intervention tombe sur les cheminements de repli au moment où l’adversaire les utilise. 9 armes de DCA sont détruites.

Avec les renseignements donnés par les prisonniers, nous espérons obtenir de bons résultats aujourd’hui sur les pièces de 105 adverses.

11 h 30

Situation : Reprise su harcèlement sur sur zone PC et artillerie

Menace sur HUGUETTE 7 se précise Les mouvements sur le PA sont pris a partie par du 75 installé dans la région d’ANNE-MARIE. Une tranchée VM a été refaite et aboutie à 150 mètres à l’ouest du PA.

Patrouille région Ban Pa Pé ne trouve aucun contact. Patrouille région 930/650 observe quelques mouvements et travaux vers Ban Mo et Ban Me pris à partie par artillerie.

Journée

Nette reprise du harcèlement VM par canons et mortiers sur l’ensemble de la position.

35e RALP Hanoï : Mise en alerte de 2 pièces de 75 mm SR susceptibles d’être parachutées sur Diên Biên Phu.

HUGUETTE 7 : le contact qui était extrêmement serré pendant toute la journée et au cours de la nuit s’est subitement relâché

Journée consacrée à la remise en état des bataillons ayant opéré la veille et la préparation d’une relève de bataillon entre CLAUDINE et ELIANE.

Les casemate VM sur la face Est à proximité de notre dispositif ont été détruites au 155 mm. Les pièces d’artillerie VM repérées en action au cours du harcèlement ont été prises à partie  sans résultat appréciable.

DOMINQUE 1 : Les mortiers lourds de la 1re CMMLE quittent leurs positions au plus tard et se redéployent sur DOMINIQUE 4.

4e Cie du 5e BPVN – commandée par le lieutenant Alfred MARTINAIS, « jaunie » à 90 % : 3 chefs de section vietnamiens assure la relève le 29 et non le 30 comme indiqué dans de nombreux livres. Relève de la 9e Cie du III/3RTA.

Le lieutenant MARTINAIS découvre que le champ de mine est très mal agencé. Les charges plates et les bidons de napalm sont inactif et qu’il n’y a pas de plan de feu organisé hors une carte renseignée des tirs préenregistrés. Il réclame une aide technique pour améliorer ses fortifications.

1re section et 3e section de la 12e Cie du III/3e RTA commandée par le sergent-chef Hyacinthe LOPEZ se redéployent sur DOMINIQUE 1 en provenance de DOMINIQUE 3.

Les 6e BPC et 5e BPVN ont créé un nouveau point d’appui en arrière d’ELIANE 1 et 4. Le colonel DE CASTRIES vient en visite sur ELIANE 1 et ELIANE 4 ; vu par le lieutenant LE BOUDEC du 6e BPC.

Les Viets resserrent leur pression sur les collines de l’est.

16 h 00

Fermeture de la liaison avec ISABELLE. Dernière liaison simple entre ISABELLE et Diên Biên Phu pour ramener des blessés sans incident sous la protection des chars. Coupure a Ban Nang Nhaï.

Un seul harcèlement d’importance sur les éléments de protection à hauteur de Ban Comy.

18 h 00

Situation GONO

Vivres : Diên Biên Phu (6 jours) / ISABELLE (5 jours).

Munitions artillerie :

  • 105 HM2 : 5 UF / 8
  • 155 HM1 : 4 UF / 5
  • 75 GUN : 6 UF / 5
  • Mortier 120 : 7 UF

Infanterie : sur liste munitions critiques, ajouter cartouches 12.7 mm.

Pascal PECCAVET
Pascal PECCAVET
Ancien pilote d'hélicoptère sur Gazelle au sein de l’aviation Légère de l’armée de Terre (ALAT) pendant 18 ans cumulant 2 500 heures de vol. Ancien combattant de la guerre du Golfe et de la Somalie. Attaché Principal d’Administration d’État dans l’Éducation nationale. Adjoint gestionnaire d’un établissement scolaire. Commissaire aux Armées de Réserve (en attente d'affectation). Membre de l’Union Nationale des Combattants de Saint-Paul-lès-Dax (Landes). Historien chercheur pour l'ECPAD. Historien "War Studies". Spécialiste de la guerre d’Indochine. A rejoint l'équipe rédactionnelle de THEATRUM BELLI en janvier 2024.
ARTICLES CONNEXES

3 Commentaires

  1. La manière dont vous parlez des RT Algeriens me laisse penser que
    vous avez une certaine haine envers ces gens. Face aux soldats allemands à monté cassino et en Alsace oú ils ont remporté les deux seules victoires françaises, ces hommes se retrouvent donc d’après vous fuyant les combats, en Indochine.
    Le loup perd la queue mais pas le vice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

THEATRUM BELLI a fêté ses 18 ans d’existence en mars dernier. 

Afin de mieux vous connaître et pour mieux vous informer, nous lançons une enquête anonyme.

Nous vous remercions de votre aimable participation.

Nous espérons atteindre un échantillon significatif de 1 000 réponses.

Stéphane GAUDIN

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB