jeudi 7 juillet 2022

L’armistice du 26 janvier 1871

Siège de Paris, par Ernest Meissonier (1815-1891).

 

 

Oublié par la suite, l’armistice du 26 janvier 1871 conclut un épisode resté douloureux dans la mémoire collective française, la guerre franco-allemande de 1870. Revenons sur les faits.

L’armistice est perçu comme une trahison par une partie de la population française, ce qui provoque les insurrections communalistes soutenues par la Garde nationale. Cette situation de guerre civile, marquante dans l’Histoire de France, prend fin avec la victoire du gouvernement de Versailles sur les Communards lors de la Campagne de 1871 à l’intérieur.

(Une émission de Canal Académie du 25 janvier 2009).

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les plus lus

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB