jeudi 22 février 2024

Diaporama sur l’armement des hélicoptères durant la guerre d’Algérie

ARTICLES CONNEXES

1 COMMENTAIRE

  1. On peut même remonter à l’Indochine, point d’observation de la guerre de Corée (1950-1953): 12.000 blessés ont été évacués par hélicoptère les médecins du corps expéditionnaire ont estimé que 90% des hommes les plus atteints eussent perdu la vie s’ils avaient été transportés en jeep sous un pareil climat(cité par J.F Navard in les Giravions/Amiot-Dumont-1955).

    Dès le 16 mai 1950, l’hélicoptère a été utilisé pour l’EVASAN en Indochine, les évacuations primaires se faisaient avant par avions légers Morane 500 (dès 1947, dix avions assuraient les évacuations):
    http://blog-unp-thionville.over-blog.fr/article-16-mai-1950-premiere-evacuation-sanitaire-par-helicoptere-de-la-guerre-d-indochine-98255264.html

    Les anciens d’Indochine ont tendance à minorer le nombre d’hélicoptères…

    Pourtant le bilan est éloquent: le médecin général Bergeret a indiqué « plus de 11.000 évacuations primaires de blessés par hélicoptère » .Il faut ajouter 38 pilotes récupérés et 80 évadés de Dien Bien Phu.

    Le général Valérie André ET son mari le colonel Alexis SANTINI ont marqué l’histoire militaire française dans ce domaine (en espérant que cet héritage inspire un lecteur de Theatrum Belli bien placé):
    https://www.aerobuzz.fr/breves-culture-aero/biblio-le-colonel-alexis-santini-et-le-general-valerie-andre/

    Le médecin capitaine Valérie André comptait 129 missions et 165 blessés évacués. Sa première mission date du 16 mars 1952.
    Le Général Valérie André a fêté ses 101 ans le 21 avril 2023!

    Pendant la guerre d’Algérie, l’hélicoptère sera au cœur des opérations.
    La directive sur l’emploi opérationnel des hélicoptères (ALAT) est datée du 15 mars 1956.

    Peu nombreux au début du conflit ,on en comptera 349 en septembre 1959 (193-ALAT,130-Armée de l’air,26-Marine).
    Les évacuations sanitaires primaires du lieu de l’enlèvement du blessé au relais chirurgical le plus proche seront la plupart du temps, effectuées par hélicoptère.

    Pour sa part, l’Armée de l’Air en effectuera 23.711 (MG Bergeret-RHA n° spécial sur le Service de Santé-1972).

    Ce sont bien deux officiers de l’armée de l’air qui ont fait armer les hélicoptères, en 1956, pour faciliter les EVASAN sous le feu adverse: le colonel Félix Brunet et le capitaine Émile Martin:

    En 1956 aussi, le génral de l’armée de l’air De Maricourt qui pousse à la création des commandos parachutistes de l’air (CPA), initialement juste pour la durée de la guerre d’Algérie:

    En Algérie, la création des commandos de l’Air a été soutenue par le général de Maricourt en mars 1956, a vision de l’emploi d’unités de choc fut déterminante: il a pu convaincre le CEMAA de l’époque et poser des fondations solides, sa note d’avril 1956 est détaillée est toujours pertinente de nos jours.
    En Algérie, les commandos de l’air étaient déposés par des H-34:

    Pour la dépose de soldats par un hélicoptère, malgré Hollywood, il faut dire que ce sont les militaires français qui ont inventé cette méthode de contre-insurrection (les fameux paras de « Bruno »)!

    Plus récent, merci aux Pirates, qui ont aussi servi au Tchad:

    En 2022, au nord de l’Irak, on a aperçu un Caracal avec un canon de 20 mm en sabord sur une télévision locale irakienne…

    On le voit donc , les armées françaises savaient employer leurs hélicoptères de transport de manière tactique !
    Les avions légers aussi ont rendu d’inestimables services à l’ALAT qui aujourd’hui ne se rêve qu’en tout hélicoptères….

    Pourtant les choix budgétaires sont tranchés: la France nevpeut pas se payer une micro-flotte d’hélicoptères de transport lourd Chinook.

    Aujourd’hui, nous dépendons entièrement de nos partenaires pour cette capacité et que nous ne sommes pas prêts d’avoir de nouveau des hélicoptères de transport lourd…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

THEATRUM BELLI ÉDITIONS

Theatrum Belli vous propose de vous plonger dans les combats acharnés de la bataille de Dixmude  (7 octobre - 10 novembre 1914) qui fut un haut fait d’armes des fusiliers marins français commandés par l’amiral Ronarc’h.

Merci de nous soutenir !

Dernières notes

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES TB